Remèdes de grand-mère contre les limaces

Categorie :

La limace est un mollusque terrestre dépourvu de coquille. Elle est le redoutable ennemi du jardinier. Ce dévastateur de culture côtoie les milieux de plantation humide. Elle se nourrit des herbes comestibles, des laitues et des salades. Les limaces constituent un véritable désastre sur les plantations, notamment quand elles se déplacent en colonie.

Il existe cependant des approches écologiques, biologiques et des remèdes de grand-mère simples à adopter pour éradiquer les limaces. Découvrons ensemble les remèdes de grand-mère efficaces dans cet ABC de la limace.

Quels sont les dommages causés par les limaces ?

Les limaces sont de véritable ravageur de plantation potagère et fruitière. Ces mollusques s’alimentent principalement des plantes et leurs feuilles durant la saison printanière. 

Après leur hibernation, ces animaux gluants commencent à ramper sur les plantations à feuillages pour se nourrir. Ils apprécient en particulier les milieux humides et les paillis. 

Les limaces sont des insectes voraces, car ils laissent des trous dentelés sur les herbes et les feuilles. Elles raffolent des tubercules, des racines et des jeunes plants. Elles peuvent endommager l’intégralité de vos cultures de légume en agissant en colonie. 

  • SOLABIOL SOLIMA900 Anti Limaces et Escargots Granules d'Origine Naturelle | 900 gr | Jusqu'à 180 m² de traités | Résiste Sous La Pluie | Utilisable en Agriculture Biologique
    ✅ L’anti-limaces Solabiol est un appât granulé prêt à l’emploi, agissant par ingestion. La consommation des granulés va entraîner un arrêt de la nutrition des limaces et des escargots limitant rapidement les dégâts occasionnés dans votre jardin ✅ Efficace contre limaces et escargots ✅ Doses : 50 g / 10 m²- Juqu'à 180 m2 traités ✅ Protection longue durée - Résiste aux délitements ✅ Granulé d'origine naturelle - Préserve les animaux domestiques et hérissons ✅ L’anti-limaces s’applique après un arrosage, une pluie ou par temps de pluie, de préférence le soir. ✅ Épandre régulièrement les granulés sur les zones à protéger directement au sol entre les plantes traitées ou sur des surfaces naturelles non destinées à être plantées. Ne pas appliquer directement sur les feuilles des cultures ni sur les légumes prêts à être consommés ✅ Respecter un intervalle de 14 jours entre deux applications ✅ Solabiol est la marque française du jardinage au naturel depuis près de 20 ans
    19,50 €

Prolifération des limaces, à quel moment agir ?

Il vous est impératif de prendre des mesures lorsque vous constatez l’importance des dégâts. 

Vous pouvez simplement remarquer l’envahissement de ces mollusques par des dépôts noirâtres ou argentés sur leurs passages. Les limaces sont des nuisibles nocturnes. Elles font rage en effet durant la nuit. Au grand jour, elles se réfugient sous les mottes de terre, les paillis ou encore les feuilles mortes. 

Elles deviennent plus actives pendant les périodes de petite pluie. La saison des limaces s’étale naturellement d’avril à octobre.

Remèdes de grand-mère

Les limaces, ces ennemis jurés de toute main verte occasionnent des ravages potentiels à vos jardins potagers. Pour les éradiquer définitivement, voici quelques astuces de grand-mère qui pourront vous aider. 

Les coques de noix et les coquilles d’œufs

Les coques de noix s’avèrent un remède efficace pour éliminer les limaces. Son rôle fait office d’une barrière protectrice de vos plants. Divisez simplement les coques en petits morceaux et disposez-les autour de vos plantes. 

Les coquilles d’œufs vides font également preuve d’efficacité pour combattre les limaces. De par leurs morphologies invertébrées et gluantes, ces mollusques n’osent pas ramper sur les surfaces aiguisées et piquantes. Ecrasez les coquilles d’œufs vides en morceaux et installez-les dans les plantations les plus infestées. Vous pouvez également les placer autour de vos plantes et de vos pots.

Le saviez-vous ? Les coquilles d’œufs sont riches en calcium et elles nourrissent la terre. Ne jetez plus vos coquilles d’œufs à la poubelle.

Les algues à état naturel ou en poudre

Utilisées depuis des lustres pour leurs propriétés à éliminer les limaces, les algues sont des remèdes à adopter. Que soit dans sa version naturelle ou moulue, les algues s’avèrent un anti limace excellente pour protéger vos plantations.

Grâce à sa forte teneur en sel, les algues risquent de réduire les limaces à néant. Pour opérer avec ce moyen, il vous suffit de saupoudrer les algues autour du pied de la plantation.

Les épluchures de banane

Les épluchures de banane sont des répulsives à limaces par excellence. Un insecticide naturel, elles sont tout à fait bénéfiques à vos plantations. Les plantes se nourrissent des épluchures de banane pour se développer. De ce fait, cette solution à une double action. Disposez les épluchures aux abords des plantations.

La maïzena

Reconnue pour leurs actions faisant gonfler l’estomac des mollusques, la maïzena figure parmi les remèdes de grand-mère fiable. Elle reste l’appât par excellence, car les limaces sont friandes d’amidon et de maïs.

le marc de café 

Le marc de café revêt une propriété anti répulsive cruciale pour mettre vos jeunes plants à l’abri des limaces. Ces derniers méprisent la caféine. Outre cet effet répulsif, le marc de café constitue une meilleure alternative aux engrais chimiques pour les plantes. 

La terre de diatomée   

Un remède réputé pour chasser les limaces, la terre de diatomée demeure excellente. Dénommé aussi le dioxyde de silicium, ce puissant anti limace sous forme de poudre provoque la déshydratation des mollusques. 

Riche en organismes microscopiques marins, la terre de diatomée constitue une solution à opter en cas d’invasion massive. Pour vous en servir, vous n’aurez qu’à en saupoudrer finement les milieux où se camouflent les limaces. 

Pourquoi privilégier l’usage des produits naturels ? 

Même s’ils constituent une solution ultra prisée, ils ne résolvent pas sainement vos soucis liés à l’infestation des gastéropodes. 

Aussi toxique pour l’homme et les animaux domestiques, les anti-limaces conventionnelles altèrent les composants nutritifs du sol et des plantations. 

A l’époque de l’écologie, il vaut mieux se tourner vers les solutions naturelles et biologiques. Exempt d’insecticide nocif, les alternatives naturelles demeurent les options conservatrices du sol et de l’environnement. 

En outre, l’usage de liquide toxique et de granulé chimique sur des plantes comestibles peut présenter un risque majeur sur la santé. Pour votre sécurité, bannissez à tout prix, les produits molluscicides douteux. 

Comment prévenir l’apparition des limaces ?

Pour prévenir ou limiter la prolifération des limaces dans vos cultures, il suffit d’adopter quelques mesures simples et performantes.

Les paillages restent parfaits pour dissuader ces mollusques à revenir dans vos plantations. Cette méthode a pour finalité d’empêcher ou de décourager leurs passages dans les zones fréquentées. 

Les cosses de cacao ou encore les paillettes de lin constituent un bon choix en matière de paillage. Quoi qu’il en soit, évitez les paillages volumineux et épais. Cet environnement devrait sans doute créer un climat humide, un abri favorable pour ces mollusques. 

Pour tenir les gastéropodes loin de vos jardins, la plantation des végétaux répulsifs fera l’affaire. Les plantes répulsives comme les cassis, les tagettes et les trèfles feront effet de barrière écologique contre ces gluants dévastateurs.

Les crapauds, les hérissons, les oiseaux et les taupes sont de redoutables prédateurs naturels des limaces. Pour ce faire, vous pouvez installer des nichoirs dans les zones infestées.

Les zones humides plaisent aux limaces. Un arrosage fréquent risque en effet de convier ces mollusques jusqu’à vos jardins potagers. Cela ne signifie pas que vous devez priver vos plantations d’eau, mais vous devez arroser modérément.

Le saviez-vous ? Les limaces en ont horreur :

  • Les capucines.
  • Les bégonias.
  • Les cyclamens.
  • Les lavandes.
  • Les campanules.

Vous pouvez utiliser l’extrait de ces plantes dans 10 litres d’eau pour arroser vos plantations. D’ailleurs, l’ajout de ces extraits dans les eaux d’arrosage n’a aucun impact sur les plantes.  

Une autre astuce, consiste à bien travailler le sol à travers le binage léger pour obtenir une terre de plantation plus fine.

Conclusion

Les limaces sont des mollusques qui nuisent à la plantation jardinière et potagère. Elles opèrent en particulier durant la nuit en dévorant les herbes et les feuilles de légume. Pour les repousser de vos jardins, les remèdes de grand-mère sont très efficaces.

N’hésitez pas à nous laisser un commentaire sur l’efficacité de tel ou tel méthode exposée dans notre article.

Articles qui peuvent vous interesser :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici