Les maladies du citronnier

Auteur:

Categorie :

Le citronnier reste un arbuste assez fragile mais quelques bonne résolutions et conseils vous éviteront certains problèmes. Nous allons voir de quoi il s’agit exactement et comment éviter certaines maladies.

Beaucoup d’espèces végétales sont victimes de certaines maladies dont les causes sont pour la plupart d’entre elles difficilement identifiables. Le citronnier qui est un arbuste qui en raison de sa petite taille est généralement cultivé dans les régions méditerranéennes et subtropicales.

Avec pour fruit le citron qui fait partie de la catégorie des agrumes et est très prisé pour ses bienfaits sur la santé. Au vue de ses nombreux avantages, il est donc important de prendre toute les dispositions nécessaires pour mettre votre citronnier à l’abri d’éventuels dangers.

Quelles sont les différentes maladies du citronnier et quelles en sont les causes et les manifestations ?

Aux nombreuses maladies auxquelles pourraient être exposées le citronnier, nous pouvons distinguer.

La moniliose

La moniliose est une maladie causée par un champion de très petite taille et impossible à voir à l’œil nu. Elle se manifeste sur votre citronnier par la destruction de ses racines. L’on peut aussi remarquer qu’il s’attaque aux citrons en les détériorant et ces derniers finissent par pourrir et se dessécher sur l’arbre.

La gommose

La gommose est une maladie qui apparaît lorsqu’il y a présence de blessures sur les écorces ou des coupures faites sur l’arbuste lors de la taille par exemple. Elle se manifeste par la présence d’une substance sous forme de gomme au niveau de l’endroit écorché.

Le mal secco

Le mal secco reste l’une des maladies les plus graves pour l’arbuste puisqu’elle va jusqu’à menacer son existence en bloquant la circulation de la sève de celui-ci. C’est également une maladie qui est provoquée par un champignon. Retenez tout d’abord que la circulation de la sève est un élément indispensable qui favorise la croissance de tous les végétaux. En la bloquant, cela pourrait entraîner un arrêt de croissance. Cela commencera par l’assèchement des feuilles jusqu’à toucher entièrement la plante.

La fumagine et les carences

La fumagineest une maladie provoquée par un ensemble de champion qui attaque directement les feuilles situées sur la branche, ce qui limite la photosynthèse. Quant aux carences, elles sont provoquées lorsque la plante manque d’éléments nutritifs tel que le fer ou chlorure ferrique. Elle se manifeste par le changement de couleur de la feuille en jaune, et on observe un affaiblissement de l’arbuste qui devient moins solide.

Les maladies causées par les insectes

Certaines maladies sont causées par des insectes, faisons un petit tour d’horizon.

  • Les pucerons sont de petits insectes qui s’installent sur les feuilles afin de prélever la sève ce qui affaiblit la plante et la croissance de l’arbuste.
  • Les mouches, les cochenilles et la mineuse des agrumes sont des espèces qui attaquent les feuilles afin de prélever la sève, ce qui limite grandement la croissance de la plante. La mineuse des agrumes laisse des tâches de couleurs blanches sur les feuilles, ce qui à la longue peut faire apparaître une couleur jaunâtre et entraîner un dessèchement.
  • La teigne du citronnier est aussi un insecte. Il s’agit plus précisément d’un petit papillon qui, en déposant ses œufs sur les feuilles, fait naître des chenilles qui dévorent les fleurs de l’arbuste. Ce qui empêche la production de citrons.
  • Les araignées rouges sont de la famille des acariens, qui difficiles à voir à l’œil nu, s’installent sur la plante et vident le contenu des cellules. Elles entraînent le dessèchement des feuilles et on peut également remarquer la présence de petite toile qui peuvent priver les feuilles d’oxygène.

Quelles sont les méthodes de préventions pour lutter contre ces maladies ?

Il existe pour chacune des maladies auxquelles sont exposées le citronnier, des petites astuces pour pouvoir éviter qu’elles apparaissent.

Pour prévenir la moniliose, il faut désinfecter régulièrement les outils. Éviter de laisser des coupures sur l’arbre pour prévenir la gomnose et le mal secco, ou si cela devait arriver désinfecter la partie en utilisant du mastic cicatrisant.

Planter votre citronnier dans un sol moins humide et asphyxiant permet aussi de prévenir la gomnose.

Pour éviter la fumagine, éliminer la présence d’espèces étrangères sur votre arbuste tel que les cochenilles et pucerons. Nettoyer les feuilles si elles deviennent collantes.

En ce qui concerne les carences et les araignées rouges, évitez d’un côté, de nourrir les plantes avec des engrais, arrosez avec de l’eau de pluie. Puis d’un autre, éviter une plantation dans un milieu à forte température, et optez pour une plantation dans un milieu assez humide, car les araignées rouges craignent le froid.

Comment traiter les différentes maladies ?

Si vous constatez un début de moniliose sur votre arbuste, éliminez aussitôt les fruits infectés pour éviter la propagation. Taillez les branches sur lesquelles ils se trouvent et veillez à bien désinfecter l’outil utilisé. Appliquez sur le bord de la partie taillée un mastic cicatrisant pour éviter d’autres infections. Pour les fruits et branches arrachés, brûlez-les.

Pour un début de gommose sur votre arbuste, tailler correctement avec un outil adéquat, ou enlever simplement la gomme en appliquant ensuite un antifongique sur la partie taillée.

Quant au mal secco, coupez et brûlez les branches concernées, appliquez ensuite un fongicide sur le bord de la partie coupée. Si tout l’arbuste est contaminé, le mieux est de l’arracher et de le brûler, afin d’éviter la propagation de la maladie sur d’autres plantes.

Pour traiter la maladie de la fumagine, nettoyez les feuilles avec simplement un chiffon, de l’eau et du savon. Repérez les insectes et éliminez-les. Si vous constatez la présence de pucerons, la meilleure solution est de pulvériser les feuilles avec des insecticides à base de pyrèthre.

S’il s’agit des aleurodes vous pouvez pulvériser le feuillage avec du savon noir et de l’eau. Utilisez aussi de l’huile essentielle de géranium rosat.

Pour éliminer les cochenilles et la mineuse des agrumes, détectez, puis commencez par couper et brûler aussitôt les feuilles.

Pour la teigne du citronnier pulvérisez les feuilles avec un insecticide biologique.

Quant à une attaque de votre arbuste par des araignées rouges, pulvérisez les feuilles infectées avec de l’eau, de préférence, très froide, si possible glaciale.

Conclusion

Le citronnier souffre de certaines maladies comme la plupart des arbres. Ces maladies sont généralement causées par différents facteurs que sont les insectes (pucerons, araignées, teignes, cochenilles etc…) qui détruisent les plantations, les microbes et les champignons qui fragilisent les arbres avant de les faire dépérir.

Cependant, on peut traiter les arbustes malades en coupant, en taillant les zones atteintes et en les brûlants. Il est également possible de pulvériser les branches avec des insecticides ou des mélanges spécifiques.

Articles qui peuvent vous interesser :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici