Les meilleurs cicatrisant pour branches d’arbre cassées

Auteur:

Categorie :

Les arbres, les arbres fruitiers et les arbustes sont des organismes vivants, ils peuvent donc être gravement blessés. Que la blessure sur l’arbre ait été causée accidentellement (tempête, vent, chutes de branches lourdes éventuellement, etc.) ou que vous l’ayez volontairement taillé, ce genre de blessure constitue un véritable fléau. Comme les humains, les blessures sur les arbres doivent guérir et peuvent s’infecter.

Dans cet article, vous trouverez une liste des 5 meilleurs cicatrisants pour ainsi préserver la bonne santé de vos arbres.

Algoflash NATURASOL – Goudron de pin

Cicatrisant pour arbre en aerosol

Ce cicatrisant est une véritable barrière physique qui protège les grandes plaies des multiples agressions et permet une cicatrisation rapide. Du fait de la carbonisation du bois riche en résine (100 % issu du pin des Landes), le goudron « dit de Norvège » est connu pour son effet protecteur. Il permet une cicatrisation entre 4 et 6 semaines. Grâce à sa formule aérosol, il est facile à utiliser quel que soit l’emplacement de la coupe sur l’arbre élagué.

Arbokol Copper – Mastic

Cicatrisant avec cuivre

Mastic prêt à l’emploi, utilisé pour le greffage et la cicatrisation des arbres fruitiers et arbustes d’ornement. Empêche la plaie de se dessécher et prévient l’infection. L’effet positif du cuivre est de renforcer l’immunité naturelle des plantes pour mieux résister aux influences extérieures telles que l’environnement et les infections. Il est largement connu depuis de nombreuses années.

  • Arbokol Copper - Mastic cicatrisant bénéfique avec cuivre - Lot de 250 grammes
    Résine synthétique et cuivre. Peut s'utiliser sur toutes les plantes, arbres, arbustes, pour protéger les blessures les plus diverses (coupe, sécateur, agents atmosphériques, etc.). La présence de cuivre rend la formule unique dans son genre. Avec un haut pouvoir bénéfique et préventif. Améliore la résistance de la plante aux attaques de maladies fongiques et parasites. Pâte prête à l'emploi avec l'ajout de cuivre s'applique au pinceau. Convient à tous les types d'greffe. Temps minimum de filmazione : 1 heure.
    7,14 €

Il adhère parfaitement au bois et forme une couche protectrice élastique, qui ne se fissurera pas par temps froid.

Ikasus Mastic Cicatrisant

Cicatrisant pour Bonsaï – Baume pour plaies et blessures

Ce type de crème possède une forte propriété filmogène. Il se produit une forte adhérence entre le film de revêtement et l’incision, ce qui peut protéger la surface de la plaie, favoriser la cicatrisation et réduire la perte de nutriments et d’eau de l’arbre. 

La pâte a des effets bactéricides et antiseptiques sur les plantes, elle empêcher la perte d’eau, les fissures d’incision et l’intrusion de parasites, et peut ainsi rapidement réparer les blessures.

Pelton 8535

Cicatrisant pour arbre blessé

Ce produit est essentiellement utilisé pour protéger les blessures causées par l’élagage accidentel ou le bris de branches. Il peut également protéger les plaies causées par le chancre. Après application, Pelton formera une écorce artificielle solide et hautement protectrice une fois sèche. La cicatrisation rapide des plaies des arbres, arbustes et vignes est une méthode de protection traditionnelle et naturelle.

  • Baume pelton tube applicateur 350 g
    18,49 €

Les plaies de taille, des blessures à ne pas négliger

La taille n’est pas anodine et peut causer des blessures. C’est une véritable porte ouverte à la maladie et les plantes nues sont exposées aux bactéries et champignons. 

Le champignon présent dans les tissus vivants s’installe dans la plaie quelques jours après la coupe et bloque la circulation de la sève. Ils peuvent provoquer des maladies telles que le chancre plat, le chancre européen ou la maladie du corail. Les champignons ligneux attaqueront et dévoreront le bois mort, réduisant ainsi considérablement la résistance mécanique et la stabilité des arbres ou des arbustes.

Pourquoi cicatriser un arbre ? 

Lorsque l’arbre est taillé ou que les organes (écorce, branches, etc.) tombent naturellement, le corps va établir un système de défense. Dans ce cas, des cordons cicatriciels se formeront autour de la plaie, puis il fermera progressivement la plaie à un rythme maximum de 2 cm par an. 

Dans ce processus lent, la plaie est une véritable porte d’entrée aux maladies et aux champignons qui peuvent faire pourrir le bois de l’intérieur. Avant de faire quoi que ce soit, posez-vous les questions suivantes : la branche était-elle vivante avant qu’elle ne se brise ? Sinon, ne faites rien et laissez la nature s’en occuper.

Comment fabriquer des cicatrisants naturels ? 

De nombreux cicatrisants peuvent être appliqués sur les plaies, et il en existe plusieurs sur le marché. Pour qu’un cicatrisant soit efficace, deux aspects importants doivent être pris en compte :

  • Couvrir la plaie de manière étanche pour empêcher l’entrée de champignons et de maladies
  • Contenir des agents qui favorisent la cicatrisation.

Utiliser de l’argile 

Plusieurs compositions naturelles à base d’argile peuvent être utilisées comme mastic cicatrisant.

La méthode la plus rapide consiste simplement à mélanger l’eau de pluie avec de l’argile jusqu’à l’obtention d’une consistance d’application parfaite. Certaines personnes ajoutent de la cendre de bois.

Une autre méthode consiste à mélanger une quantité égale de bouse de vache fraîche avec de l’argile avant d’ajouter de l’eau de pluie. 

La propolis

La propolis est un antibiotique naturel produit par certaines plantes et utilisé également pour traiter les humains. Heureusement, la cire d’abeille contient de la propolis, une autre bonne raison de protéger les abeilles et de les accueillir dans le jardin !

Vous pouvez donc pétrir la cire d’abeille jusqu’à obtenir une substance ayant la consistance souhaitée pour couvrir la plaie de l’arbre.

Comment appliquer son cicatrisant naturel ?

Pour appliquer le cicatrisant, utilisez une spatule ou une truelle. Couvrir généreusement la plaie de mastic, en veillant à déborder autour de la plaie pour former une couche hermétique. Si vous avez affaire à des branches cassées accidentellement, vous pouvez utiliser une scie pour effectuer une coupe propre et nette. Cela facilite l’application du scellant et permet également à l’eau de s’écouler facilement autour de la plaie. Si vous constatez que votre cicatrisant de réparation craque et ne colle pas durablement, n’hésitez pas à revenir et à appliquer une autre couche. 

Conclusion

Les arbres subissent chaque jour de nombreuses contraintes telles que le vent, les chocs, la pluie ou bien encore la vieillesse et les bactéries… d’où l’apparition des plaies. Cependant, il est nécessaire de cicatriser ces blessures pour assurer la survie de l’arbre. Il existe plusieurs types de cicatrisant pour arbre, à vous de choisir celui qui convient le mieux à votre arbre en fonction du type de plaie.

Articles qui peuvent vous interesser :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici