Création d’un jardin avec des palmiers

Categorie :

Palmier de jardin, oui ou non ? Disons qu’il y a palmier et palmier, étant donné qu’il existe environ 2000 espèces, toutes appartenant à la même famille (Aracaceae). Cultiver un palmier, c’est d’abord choisir le plus adapté à votre environnement, à l’espace disponible et au climat dans lequel cette plante d’origine africaine devra grandir et s’habituer. Mais découvrons tout ce qu’il faut savoir sur cette plante populaire, notamment à des fins ornementales.

Les palmiers ont un « quelque chose » qui peut insuffler une nouvelle vie à n’importe quel recoin d’un jardin. Leur aspect exotique, leur tronc mince et leurs belles feuilles élégantes font de ces plantes des candidates parfaites à avoir dans les espaces verts. Mais, bien sûr, si vous les aimez vraiment, vous pourriez vous retrouver avec une jungle, ce qui est bien si c’est ce que vous vouliez, mais si vous voulez avoir un jardin bien rangé, vous ne devez pas manquer cet article.

palmiers avec fleurs

Voici comment faire un jardin de palmiers.

Étape 1 – Dessiner un projet

Avant de commencer à chercher des plantes, il est important que vous dessiniez sur papier ou sur ordinateur avec un programme de conception de ce à quoi vous voulez que votre jardin ressemble, en tenant compte de sa taille.

De cette façon, il sera beaucoup plus facile de savoir combien d’éléments décoratifs vous allez mettre dans votre jardin.

Voici quelques idées :

  • What to Consider Before Landscaping by an Inground Swimming Pool
  • 20+ maneras de decorar tu jardín con grava blanca
  • Un jardin avec palmier - Côté Maison
  • 100 façons créatives de décorer ton jardin
  • A dry garden in California’s Coachella Valley, designed by Marcello Villano, pairs fan palm and golden barrel cactus with varieties of yucca and aloe. See more in Required Reading: Succulents, The Ultimate Guide. Photograph courtesy of Succulents.
  • Pour cette réalisation nous avions des pavés au sol pour facliliter l'accès voiture. Nous avons décidé de créer une jardinière en stone panel pour séparer les 2 espaces de vies: détente et garage. De plus cette jardinière...
  • Image - Aperçu du jardin cet été - Skyrock.com
  • Fotos De Karina Awazack En Dayi | Jardines Bonitos
  • Faire un jardin autour d’une piscine, planter les abords d’une piscine enterrée
  • Conception et création d'un jardin contemporain, La Bédoule, Vert Tige
  • palmier Copernicia fallaensis (fallense)
  • Terrasse contemporaine à Marseille: création d'une jardinière composée de végétaux résistants à la sécheresse Création et entretien de jardin Paysagiste à Marseille - Nicolas Roubaud - Vert Tige
  • De l'exotique dans un jardin de ville - Détente Jardin
  • Adonidia merrillii (Palmier de Noël) - enGraineToi.com

Deuxième étape – Préparer le sol

Les palmiers ne sont pas des plantes très exigeantes, mais il est vrai qu’ils aiment pousser dans un sol bien drainé et riche en matières organiques. Pour cette raison, il est important que vous fassiez ce qui suit :

Retirez autant de pierres que possible. Vous pouvez utiliser une motobineuse pour les enlever si le jardin est grand.

Retourner la terre végétale. C’est particulièrement recommandé s’il s’agit d’un terrain qui a été abandonné, car cela permet au sol de « respirer » à nouveau et de mieux absorber l’eau de pluie.

Versez une couche de compost organique d’environ 5 cm. Il peut s’agir de fumier, de guano ou de tout autre élément que vous pouvez trouver.

Installez le système d’irrigation. Pour les palmiers, il est conseillé d’utiliser l’irrigation au goutte-à-goutte, car le sol sera en mesure d’absorber l’eau beaucoup mieux.

plantation palmiers jardin

Étape 3 – Choisir les palmiers

Vient maintenant la partie la plus difficile et la plus compliquée de toutes : le choix des palmiers que vous voulez mettre dans votre jardin. Et c’est difficile car s’il y a environ 3 000 espèces, selon le climat de votre région, vous pouvez en mettre une centaine ou plus. Mais bien sûr, vous ne pouvez pas mettre 100 espèces de palmiers dans votre jardin, à moins qu’il soit très grand et que vous vouliez avoir une belle palmeraie, alors… que faire ?

Il suffit de choisir le meilleur des meilleurs, ce qui est difficile. C’est vrai. Ils se ressemblent tous, mais quand on commence à les étudier, genre par genre, on se rend compte à quel point ils sont différents les uns des autres. Pour vous faciliter la tâche, je vais vous présenter quelques-unes des plus intéressantes pour les climats froids et chauds :

Des palmiers pour les climats froids.

Si vous vivez dans un climat où les gelées sont régulières, ces palmiers sont faits pour vous :

  • Brahea armata : peut supporter jusqu’à -10°C.
  • Butia capitata : peut supporter jusqu’à -20ºC.
  • Jubaea chilensis : peut supporter jusqu’à -20ºC.
  • Nannorhops ritchiana : peut tolérer jusqu’à -20ºC.
  • Phoenix canariensis : peut supporter jusqu’à -8ºC.
  • Rhapidophyllux hystrix : peut supporter jusqu’à -23ºC.
  • Syagrus romanzoffiana : peut supporter jusqu’à -10ºC.
  • Trachycarpus fortunei : tolère jusqu’à -15ºC.
  • Trithrinax campestris : tolère jusqu’à -9ºC.
  • Washingtonia filifera : peut supporter jusqu’à -10ºC.

Palmiers pour les climats chauds

Si vous vivez dans un climat où les gelées sont très occasionnelles et de courte durée, ces palmiers sont intéressants pour vous :

  • Archontophoenix alexandrae : peut supporter jusqu’à -3ºC.
  • Arenga engleri : tolère jusqu’à -3ºC.
  • Bismarckia nobilis : peut supporter jusqu’à -4ºC à l’âge adulte.
  • Ceroxylon peruvianum : tolère jusqu’à -4ºC.
  • Chamaedorea radicalis : peut supporter jusqu’à -4ºC.
  • Chambeyronia macrocarpa : peut supporter jusqu’à -4ºC.
  • Dypsis decaryi : tolère jusqu’à -4ºC.
  • Ravenea rivularis : tolère jusqu’à -4ºC si elle est protégée du vent.
  • Parajubaea sunkha : peut supporter jusqu’à -5ºC.
  • Jubaeopsis caffra : tolère jusqu’à -3ºC.

Une première macro-distinction que l’on peut établir entre les nombreuses variétés de palmiers est celle entre les variétés naines et les variétés géantes.

Palmiers nains

Parmi les variétés naines les plus cultivées et les plus appréciées figurent les Chamaerops Humilis, également connus sous le nom de palmiers de Saint-Pierre. Ils poussent à l’état sauvage en Europe et sont donc assez faciles à cultiver. Ils se distinguent par leurs troncs forts et épais et ne dépassent généralement pas 2 mètres de haut. Le feuillage est vert foncé.

Une autre variété populaire est le palmier pygmée, ou Phoenix Roebelenii, qui, malgré son nom, peut atteindre jusqu’à 4 mètres de haut. Ses feuilles sont très larges et son habitat idéal est en pleine terre, dans un climat tempéré ou même sec.

Il ne faut pas non plus oublier le palmier Tritrinax, avec sa petite taille et ses fruits blancs. Ce palmier est originaire du Brésil et est vendu à tort comme un palmier en pot en raison de ses belles fleurs. Pourtant, son habitat préféré est dans le sol où il peut vivre pendant des décennies.

Palmiers géants

Parmi les palmiers géants, le plus courant est le palmier royal, également connu sous le nom de palmier d’Alexandra. Sa principale exigence est qu’il préfère les sols drainés et bien arrosés. Au sommet de sa croissance, ce palmier peut atteindre une hauteur de 20 mètres.

Le palmier du Chili, qui atteint une hauteur de 25 mètres, est idéal pour les grands jardins spacieux. C’est sans doute l’une des variétés les plus pittoresques grâce à ses inflorescences d’un rouge profond qui deviennent jaune d’or à l’âge adulte. Sa sève est utilisée pour extraire le fameux miel et le vin de palme.

Comment ne pas mentionner le célèbre palmier dattier (Phoenix Dactylifera). Il atteint normalement une hauteur de 30 mètres et s’adapte à tout type de sol. Pour cette raison, il est facile à cultiver mais ne tolère pas le froid.

Enfin, la véritable star des palmiers de jardin : le palmier fruitier doré, également appelé le rois des palmiers. Il aime les climats plus frais et sols bien drainés et a besoin d’un arrosage généreux pendant ses premières années de vie. Sa particularité réside dans ses fruits, qui sont aussi jaunes que l’or.

palmier bananier

Comment prendre soin du palmier de jardin

Si vous souhaitez faire pousser un palmier dans votre jardin et donner à l’environnement une touche d’exotisme, vous devez d’abord tenir compte de ses origines tropicales, qui nécessitent nécessairement une exposition au plein soleil.

Comme nous l’avons vu, il existe de nombreuses variétés de palmiers de jardin. Certaines requièrent plus d’attention que d’autres. Ainsi, que vous soyez un expert en jardinage ou non, il est préférable de demander l’avis d’un pépiniériste expérimenté lorsque vous commencez à cultiver ce type de plante. L’évaluation des caractéristiques du climat et du sol n’est pas moins importante.

Une fois que vous avez choisi le palmier de jardin le plus approprié, voici les principaux facteurs à prendre en compte pour assurer un développement optimal.

Localisation

Pour qu’un palmier soit fort et s’épanouisse, il a besoin d’un espace approprié. Évitez de le planter à côté de buissons ou d’autres plantes, surtout si le palmier en question a tendance à s’étendre. Les variétés verticales, en revanche, doivent être placées en position dominante dans le jardin.

Exposition

La plupart des palmiers préfèrent un ensoleillement direct, toute la journée. Cependant, certaines variétés n’apprécient pas trop cette condition, il est donc toujours préférable de se renseigner auprès du magasin spécialisé ou de la pépinière où vous avez l’intention d’acheter.

Humidité

Il est certain que, quelle que soit la variété, les palmiers de jardin ne supportent pas le froid et l’humidité persistante. Il est donc nécessaire de veiller à ce que la plante dispose d’un sol frais mais bien drainé. La plante doit être plantée de fin mai à juin, au plus tard en août.

massif palmier

Étape 4 – Décorez votre jardin

Une fois que vous avez choisi vos palmiers, vient le meilleur moment de tous : la plantation. Mais quand et comment planter des palmiers ? Eh bien, le meilleur moment pour les planter est le printemps, lorsque les températures commencent à monter.

Pour cela, il faut faire un trou de plantation de 1m x 1m, ce qui permettra de mélanger la terre de jardin avec 30% de perlite, ce qui aidera les racines à être mieux aérées et à absorber plus rapidement l’eau et les nutriments.

La plante doit se trouver un peu en dessous du niveau du sol afin que vous puissiez faire une tranchée pour que l’eau reste près du palmier. Ensuite, vous pouvez mettre autant de plantes que vous le souhaitez autour du palmier.

Articles qui peuvent vous interesser :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici