Faire un jardin japonais devant sa maison

Categorie :

Ce jardin au style asiatique reflète une manière de vivre. C’est un espace qui favorise la méditation. Non seulement, il est décoratif, mais il apporte beaucoup de bien-être. Chaque composant du jardin nippon est significatif. Les Japonais le choisissent par envie, mais aussi par goût. Cet esprit doit être conservé pour apporter de la béatitude.

Les composants que constituent le jardin japonais

Le sable est un élément qui représente le vide intérieur dans le jardin nippon. Il symbolise l’équilibre avec sa couleur claire qui illumine. Il doit être associé aux quinze rochers disposés pour compenser ce vide représenté. Ces rochers doivent être regroupés par trois et dispersés selon le code japonais. Ce sont les triades sacrées comme l’expliquent les Japonais. 

Les rochers sont complémentaires avec le sable. Ce sont les éléments qui remplissent l’espace vierge du sable. Ces éléments attireront l’attention du spectateur vers l’unité dans le vaste espace. Durant la méditation, le concerné va associer le vide dans la forme et la forme dans le vide. L’important est de suggérer l’extérieur dans l’esprit, un lieu intérieur. 

bonsai jardin japonais

La végétation la plus adaptée est le style miniature comme les bonsaïs. Ils apportent harmonie à l’ensemble. Puisque le jardin japonais reflète tous les éléments de la nature, les grands arbres y seront difficiles à intégrer. On y retrouve aussi le bambou et les arbres typiques du Japon comme le ginkgo biloba et ses étonnantes feuilles en ailes de papillon ou le cerisier du Japon.

L’eau est incontournable dans le jardin nippon. Elle suggère la tranquillité dans les lieux. Elle complète l’équilibre des composants cités au-dessus. Sa présence rend propice la détente recherchée. On peut avoir une fontaine, un jeu de cascade, une rivière, un petit lac ou un étang.

Les ornements se concentrent sur les objets en bois ou en pierre utiles à la méditation. La statuette de Bouddha est la plus représentative. Pour les pratiquants, il faut brûler de l’encens durant la méditation pour éloigner les mauvais esprits et attirer les ondes positives. 

Comment entretenir mon jardin japonais ?

Le sable doit être ratissé afin de l’harmoniser. D’ailleurs, les mouvements que vous exercez reflètent une image, celle de vous détacher du passé et des inquiétudes du futur. 

azalee jardin japonais

Les rochers sont à entretenir pour garder la pureté du jardin zen. Vous pouvez les « karchériser » par exemple, une fois par an.

Les arbustes sont à tailler pour leur apparence miniature et leur esthétisme. Vous pouvez adopter plusieurs formes en rapport avec la nature ou ronde pour les nuages. 

Les saletés qui contaminent l’eau doivent être éloignées comme les feuilles mortes ou d’autres bestioles. C’est un travail qui demande de la patience mais c’est un élément essentiel pour la méditation et la philosophie japonaise. 

arbre jardin japonais

Conclusion

Vous aurez fort à faire pour organiser un petit jardin japonais. Mais sachez que le résultat en vaut la chandelle. Vous obtiendrez un petit coin de paradis zen qui ne manquera pas de faire des envieux.

Vous n’êtes pas obligé de posséder une grande parcelle de terrain pour y arriver. Un petit bout de terre devant la maison peut tout à fait convenir.

Articles qui peuvent vous interesser :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici