Comment crépir un mur ?

Auteur:

Categorie :

Le crépi est un matériau rugueux qui habille, protège et rénove les façades extérieures. Ce revêtement mural s’applique à une nouvelle construction ou encore pour réfectionner la façade d’un habitat existentiel. Dans tous les cas, il s’agit d’une activité méticuleuse. Beaucoup peuvent s’imaginer qu’il revient au professionnel maçon de crépir un mur. Ce n’est pas toujours le cas ! Un bricoleur peut aussi s’en sortir si ce dernier sait comment s’y prendre.  Tout ce dont a besoin le travailleur pour crépir un mur, ce sont les outils requis et une main d’artisan.

Ce qu’il faut savoir pour crépir un mur

Crépir votre mur lui permet d’être imperméable en façade. Le crépissage forge également la palissade à résister aux intempéries. Plusieurs finitions sont possibles pour crépir un mur. Définissez d’abord votre goût de finition.

Notez que les murs béton ou briques sont les seuls à pouvoir être crépis.

Le matériel nécessaire pour crépir un mur

Parmi les outils à utiliser pour réaliser votre projet on décompte :

  • Un tuyau d’arrosage
  • Une bâche de protection
  • Rouleau pour la finition
  • Crépi
  • Ruban de protection
  • Malaxeur
  • Auge
  • Echafaudage ou échelle
  • Spatules
  • Truelle
  • Taloche

Vous pouvez également utiliser une petite machine à crépir.

Le crépi peut s’appliquer suivant différentes techniques.

  • Le crépi projeté qui est utilisé pour protéger les bâtiments de grande superficie.
  • Le crépi taloché, il s’applique à l’aide d’une taloche ou d’une truelle pour un effet lisse et élégant
  • Le crépi gratté, après projection, le crépi est gratté à l’aide d’une taloche à clous ou d’une règle spécifique pour un rendu uniforme et soigné
  • Le crépi écrasé qui est lissé délicatement à l’aide d’une taloche pour un rendu plus moderne

Technique d’application

Il est important et nécessaire d’appliquer une première couche dite « couche d’accroche ». En posant  la sous-couche, vous assurez une texture monocorde à votre crépi. Celle-ci peut être appliquée au rouleau ou à la tyrolienne.

Commencez par crépir du bas vers le haut. Cette première partie consiste à étaler de façon irrégulière une vaste surface de crépi. Des rythmes circulaires s’ensuivront pour uniformiser la couche ainsi étalée. Une règle en alu peut vous aider à concrétiser cette étape.

Procédez de façon à avoir un mur uniforme. Procédez par petites surfaces, ainsi votre travail sera méthodique et de meilleur qualité.

Passer à la finition

Vous ne devez pas laisser l’enduit sécher avant de faire la finition. Vous pouvez attendre un quart d’heure avant d’appliquer la finition. Il vous revient de choisir entre divers finitions telles que :

  • Une finition épongée, à l’aide d’une éponge pour réaliser un crépi naturel
  • Une  finition grattée, qui se fait au grattoir pour éliminer les grains
  • Une finition écrasée  à partir d’un instrument lisse pour avoir une surface lisse et valoriser le grain du crépi

Le crépissage demande une certaine connaissance de la maçonnerie avant que vous ne puissiez vous lancer.

Articles qui peuvent vous interesser :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici