Comment organiser les plantations dans une serre ?

Auteur:

Categorie :

Actuellement, de plus en plus de gens optent pour la culture sous serre. En principe, cette solution est idéale quand on ne dispose pas assez de place. Il n’est pas nécessaire d’avoir un grand jardin ou potager. Mais cette technique est surtout adoptée pour protéger les plantes contre les aléas climatiques qui peuvent fragiliser  les végétations. De plus, on peut se permettre de cultiver des fruits et légumes hors saison. Et comme ils se développent dans de bonnes conditions, vous pouvez améliorer votre production.

Néanmoins, la plantation sous serre requiert beaucoup de soins et de nombreux éléments doivent être pris en compte.

Culture sous serre : qu’est-ce que c’est ? 

La plupart des agriculteurs utilisent la serre. Il s’agit d’une structure close qui permet d’optimiser les plantations. La culture sous serre vise donc à concevoir un microclimat afin de favoriser le bien-être des plants et accélérer leur croissance par la même occasion. Contrairement à une culture dans le jardin ou dans les champs, la température dans une serre est très favorable. Les végétaux ne sont pas fragilisés par le climat en extérieur comme la pluie, la chaleur, la neige, le gel, etc. Pour tout dire, vous pouvez donc créer un environnement agréable pour vos plantes. Celles-ci se développeront dans de meilleures conditions. 

Les avantages des plantations dans une serre

Comme déjà évoquer, le plus grand avantage de la culture sous serre est la protection des plantes. Elles resteront à l’abri des conditions climatiques. Si jamais une tempête se produit, elles ne seront pas atteintes. En hiver comme en été, leur développement ne sera pas compromis par les variations de température. En outre, vous avez la possibilité d’accélérer la croissance de vos plantes pour obtenir un bon rendement. Et si la culture de vos voisins est ravagée par les maladies végétales, la vôtre sera épargnée. Il en est de même pour les insectes destructeurs ou rongeurs. Vous pouvez vous lancer dans la culture des plantes qui ne risquent pas de pousser dans votre région. Vous êtes en mesure de mieux protéger les récoltes sensibles, notamment les tomates. Vous avez la chance de réaliser une serre avec des arbustes, des fleurs et des potagers

Source sur le site bati-cites.fr : https://bati-cites.fr/avantages-culture-serre/

Comment installer sa serre ? 

Il est tout à fait vrai que les plantations sous serre sont extrêmement bénéfiques. Toutefois, elles correspondent également à un investissement considérable. Le choix de la serre ainsi que son installation ne doivent pas être pris à la légère. En principe, on peut choisir entre une structure en verre ou bien en métal. Dans tous les cas, il faudra prioriser la vitalité de vos cultures. Pour son emplacement, il est important de tenir compte de l’ensoleillement. On doit également créer des fondations et bien préparer le terrain. Quand on souhaite organiser des plantations dans une serre, il faudra se préparer dans la mesure où les démarches sont complexes. Et les plantes seront également plus exigeantes et sollicitent des attentions particulières. 

Plantation sous serre : les paramètres indispensables

Pour que les plantes se développent convenablement dans votre serre, de multiples éléments sont à considérer. De cette manière, on pourra assurer au mieux la croissance de chaque plante. 

La nature du sol

Avant de débuter votre plantation sous serre, il faut se concentrer sur le type de sol qui permet à vos plantes de se développer correctement. Vous devez comprendre que chaque plante a ses propres besoins pour garantir sa croissance. Il y a même celle qui se repose énormément sur les éléments nutritifs du  sol. C’est pour cela qu’il faut bien choisir la nature du sol sur lequel on réalise la culture. Dans la mesure du possible, il faut éviter le sol argileux. A vrai dire, il sollicite beaucoup d’arrosage et est très pauvre. Si l’on cherche un sol facile à travailler, on peut s’orienter vers le sol sableux. En revanche, il a beaucoup de difficulté à retenir l’eau et les nutriments. On retrouve aussi le sol calcaire qui est il est léger et compact. Sans oublier le sol humifère qui est assez acide doté d’une couleur sombre.  

L’usage d’engrais

Quand on souhaite avoir un sol fertile, il est indispensable d’utiliser de l’engrais. En général, on l’utilise deux mois suite aux semis. L’engrais possède tous les éléments nutritifs dont la plante a besoin pour se développer. En agriculture, l’engrais chimique est très prisé. Il existe des engrais universels qui peuvent s’adapter à toutes les plantes. Mais il y a aussi les engrais spécialisés qui contiennent des éléments favorables à la croissance d’un végétal spécifique. L’engrais biologique est désormais plus conseillé du fait qu’il est conçu avec des procédés naturels. Il peut assurer une culture à la fois saine et  favorable pour notre santé. Sinon, on peut aussi opter pour l’engrais liquide et l’engrais solide.  

La pollinisation

Dans la nature, la pollinisation se fait naturellement. Mais dans une serre, vous devez optimiser la pollinisation pour optimiser la fertilité des plantes. Vous devez le faire manuellement puisque c’est essentiel pour leur croissance. Si vous n’avez pas la main verte, vous pouvez toujours attirer les insectes pour réaliser la pollinisation de vos fleurs. Ils veillent à prendre le pollen pour le mettre en contact avec les feuilles des plantes. Même si vous ne souhaitez pas planter des fleurs dans votre serre, on parle d’une démarche obligatoire. Les fleurs vous permettent d’éviter les traitements par pesticide

La permaculture 

La permaculture est une technique qui consiste à s’occuper des plantes « à son rythme ». Comment la culture sous serre peut prendre du temps, on perd aussi beaucoup d’énergie à force de suivre les rythmes des saisons. Pour faciliter le travail, la permaculture est un moyen de jardiner dans ces conditions. On doit juste être bien organisé et adopter les bonnes astuces pour faciliter au mieux la gestion de sa culture sous serre. 

Conseils pour avoir un espace optimisé

Dans une serre, l’espace est limité. On doit donc bien aménager l’intérieur pour pouvoir cultiver de nombreuses variétés de plantes. Pour avoir plus de place, vous pouvez parfaitement installer des étagères. Misez également sur les plantations en pot. Mettez les plantes en bac sur des tables ou en suspend. N’hésitez pas à mettre des allées pour faciliter vos déplacements dans votre serre. Ainsi, vous ne risquez pas d’écraser vos plantes pendant que vous faites du jardinage. Vous pouvez aussi choisir les plantes grimpantes ou tombantes qui s’installent sur les murs et les plafonds de la serre. Elles pourront apporter plus de verdures dans votre serre. Il faut juste veiller à ce qu’elles ne soient pas trop encombrantes. 

Les conditions pour réussir la culture sous serre

On parle surtout de la température, l’aération, la luminosité et l’humidité. 

Obtenir la bonne température

La serre consiste à protéger les végétations contre les mauvaises conditions climatiques. A l’intérieur de cette structure, vous devez vous assurer que les plantes s’épanouissent dans un environnement agréable avec une température constante et propice à leur développement. En extérieur, les variations de température ne sont pas maîtrisées et les plantes peuvent s’endommager rapidement. Vous devez donc maîtriser la température dans votre serre afin d’éviter la dégradation de vos plantations. Pour ce faire, mieux vaut choisir des solutions artificielles pour réguler la température. Cela consiste à utiliser un chauffage pour culture. Mais il existe aussi des solutions naturelles, mais parfois il est difficile d’avoir le parfait contrôle sur la température. On peut par exemple tamiser les rayons de soleil, anticiper la météo, isoler la serre, créer des bâches, etc. 

Avoir un maximum de luminosité

Pour se développer, la plupart des plantes sollicitent de la lumière pour s’épanouir. A cet effet, si votre serre est assez sombre, il faudra utiliser des lumières artificielles. Mais il est toujours préférable de faire entrer la lumière naturelle dans la serre. Par contre, il ne faut pas non plus que les rayonnements solaires s’exposent directement sur les plantes. Les rayons UV peuvent agresser les feuillages. Pour adoucir les rayons du soleil, il suffit d’utiliser un filet d’ombrage. 

Optimiser l’aération

Quand on cultive sous serre, l’aération est extrêmement importante. D’ailleurs, l’air qui circule au sein de la serre doit toujours être frais. Cela permet de lutter contre l’apparition de la mousse et des infections. Tous les jours, on doit donc ouvrir régulièrement les portes et les fenêtres. Si vous disposez d’une serre tunnel, il est utile d’aérer les parois latérales. Dans le cas contraire, vous devez absolument acquérir un kit d’aération latérale. Le but est de ventiler continuellement l’intérieur de la serre.  

Gérer l’humidité dans la serre

Dans une serre, les plantes ne bénéficient pas de l’arrosage naturel par la pluie. C’est une bonne nouvelle du fait qu’on a la possibilité de bien contrôler la consommation d’eau de chaque plante. Cependant, si on oublie d’arroser les plantes, on peut également perdre les récoltes en un rien de temps. De surcroît, il va aussi falloir apporter un bon paillis pour atténuer l’effet d’évaporation dans la serre. Il importe d’avoir un certain contrôle de l’humidité pour maintenir un environnement paisible pour les végétations. Il ne faut pas que l’intérieur soit trop sec ou bien trop humide.  

Les secrets pour une bonne production

Lorsqu’on souhaite obtenir une bonne récolte sous serre, il faut commencer par mettre en place une serre bien conditionnée. Celle-ci doit offrir un environnement agréable aux plantes. Il importe aussi d’arroser régulièrement les plantes, mais pas d’excès non plus. Dans certains cas, vous devez réalise un arrosage au goutte à goutte. Pour une culture durable, on doit évite d’épuiser le sol. Sur ce, on doit éviter de cultiver la même plante chaque année. Il va falloir varier au mieux et le sol ne sera pas appauvri en nutriments. Priorisez les engrais naturels pour se prévenir des carences. Et en ayant une serre, on doit être très actif. On doit nettoyer régulièrement la serre et enlever les feuilles et branches mortes et les fleurs fanées. Il est impératif de surveiller régulièrement l’intérieur de la serre pour que les rongeurs ne viennent détruire la plantation. Sans un entretien régulier, les maladies et les infections risquent aussi de survenir. 

Quelques idées pour bien entretenir sa serre

L’entretien est plus qu’important dans une culture sous serre. Cela ne se traduit pas uniquement par l’arrosage. D’ailleurs, le mode d’entretien peut changer en fonction de la saison.

En hiver

On sait tous qu’en hiver, les climats ne sont pas favorables à la culture. Le manque d’ensoleillement peut faire chuter la température. On doit favoriser la température artificielle et l’arrosage manuel. Le filet d’ombrage doit être enlevé. Il y aura beaucoup plus de feuilles mortes qui tomberont. Il faut se précipiter de les enlever pour ne pas nuire à la récolte. S’il fait trop froid, l’usage d’un chauffage est suggéré pour que le gel ne nuise pas à la santé des végétaux. De même, il faut toujours enlever la neige sur le toit de la serre. Celui-ci peut parfois s’effondrer et toute la culture sera détruite. 

En été

En été, il y aura des grosses chaleurs. Ainsi, on doit absolument protéger les plantes sensibles du soleil. Pour cela, vous devez installer un filet d’ombrage. La serre doit être bien aérée, même la nuit. Il importe aussi d’humidifier la serre en arrosant davantage les plantes. Sinon, il est possible d’utiliser un humidificateur d’air

En automne 

L’automne est considéré comme la saison du nettoyage. Ce sera l’occasion de nettoyer le sol et les vitres. On doit aussi vérifier si les bâches fonctionnent convenablement. On doit juste vérifier si les joints sont en bon état. Il faut également procéder à leur nettoyage. Il est nécessaire de mettre en place des supports isolants pour se prévenir des déperditions de chaleur. L’installation des pièges pour insectes et rongeurs est aussi requise. 

Au printemps

Au printemps, vous devez être prêts à accueillir les beaux jours. Vous devez optimiser la place et préparer vos semis. Il est crucial de bien organiser votre serre de jardin. Mettez en avant vos futurs plants et soyez prêts à jardiner sans relâche. Préparer les sols et les pots de vos plantes. Achetez également les équipements de jardinage indispensables. Installez un système d’arrosage pour bien entretenir vos végétaux. 

Conclusion

La plantation sous serre est extrêmement bénéfique, même s’il s’agit d’un investissement assez important. La serre permet de tenir les plantes à l’abri des changements climatiques. Elles pourront également se développer dans les meilleures conditions. Néanmoins, il est nécessaire de bien organiser les plantes de votre serre pour une meilleure récolte. Votre serre doit être spacieuse et bien aérée. Utilisez les tables et les étagères pour gagner de la place.

Articles qui peuvent vous interesser :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici