Comment faire une bouture de patate douce

Auteur:

Categorie :

Le bouturage est toujours efficace pour multiplier les patates douces. Cette méthode simple et efficace reproduit à l’identique nos tubercules sucrés.

Avec la patate douce, deux techniques de marcottage sont possibles.

Germer la patate douce dans de l’eau

La germination se déroule au mois de février ou en mars. Le mieux serait d’utiliser des godets en plastique. Pour assurer la germination, il est conseillé de maintenir l’humidité et la chaleur autour de 25°C. Une technique assez simple consiste à planter des petits batons sur la partie ronde de la patate douce et d’immerger d’environ 1/3 sa partie pointue dans un verre d’eau.

Exposez l’ensemble au soleil pour apporter de la chaleur et assurer la photosynthèse. Veillez à ce que le niveau de l’eau reste constant, rajoutez-en si nécessaire. Ces conditions remplies, de nouvelles racines vont apparaître au bout de quelques jours. Ces jeunes pousses sont ainsi prêtes à être déposées dans du terreau.

Comment bouturer la patate douce uniquement dans du terreau ?

L’intérêt de cette pratique est qu’elle évite le repiquage, sans parler du gain de temps. Cependant, elle est plus délicate que la précédente. Pour bouturer la patate douce dans du terreau, il vous faudra également des godets en plastique de petite taille ou une plaque alvéolée, du terreau pour rempotage ou fait maison et une mini serre. Cette dernière sera nécessaire pour ainsi obtenir une température de 25°C bénéfique pour que la plante se développe.

Vous pouvez enterrer des patates entières ou simplement des morceaux, les techniques se valent.

Prenez quelques patates douces de l’année précédente ou dépannez vous dans le commerce. Placez-les dans la mini serre et laissez germer la patate douce. 

Après quelques jours, quelques racines devraient déjà apparaître. Le rempotage est à ce moment là suggéré pour le développement du système racinaire de la patate.

Vos jeunes plants sont maintenant prêts à être déplacés dans le potager pour donner de délicieuses patates douces.

Un bouturage optimal consiste à mettre 2 yeux dans de l’eau ou du terreau pour favoriser l’apparition de racines solides.

Quand bouturer ?

La meilleure période est la mi-janvier, début février pour la germination de la patate douce et récupérer des germes. Les germes seront récupérés fin mars et plantés dans des petits pots, godets ou gobelets. Vous aurez ainsi plus de chance de pouvoir obtenir les meilleurs résultats possibles et ainsi créer vos propres plants de patate douce. Il faut compter environ 3 mois pour obtenir ses premiers plants.

Vous devez bouturer lorsque les lianes sont assez grandes, environ 60-80 cm.

Erreurs à éviter

Vous pouvez vous servir des patates douces de l’année passée. Si vous en achetez dans le commerce, il faudra surveiller qu’elles n’ont pas subi de traitement anti germinatif. Si c’est le cas, bien les brosser et bien les nettoyer à l’eau. Un achat dans des magasins bio est l’idéal pour être certain de ne pas avoir de traitement anti germinatif.

La seconde erreur à éviter est de ne pas apporter assez de chaleur. Il faut absolument amener et maintenir la chaleur de 25°, mentionnée plus haut à chaque étape du bouturage. Si cette température n’est pas constante, de la pourriture va apparaître et les pousses vont très mal se développer. Les lianes se développent que très peu ce qui amènera des boutures qui ne seront pas assez vigoureuses. De bonnes lianes devraient avoisiner les 60-80 cm de haut, voir plus.

Pour résumer, ce sont vraiment les deux points les plus importants :

  • Chaleur constante, température optimale de 25°
  • Humidité permanente

Vous pouvez utiliser un tapis chauffant qui reste très pratique pour maintenir une température idéale.

  • Hyindoor Tapis Chauffant Adjustable avec Contrôleur de Thermostat Serres Chauffantes Hydroponique Imperméable pour Accélère la Germination des Graines et Reptile
    Tapis Chauffant avec température et minuteur: il a 6 niveaux de température à régler (20 °/68 °F à 45 °℃/113 °F) et 6 niveaux de minuterie à régler (4/8/12/16/20/24H/sans minuterie) avec le circuit unique pour fournir une température constante, qui peut fournir de la chaleur et protéger la croissance des graines en même temps. Ces tapis chauffants pour semis améliorent la germination en chauffant la zone des racines à 10-20 ° F (5-10 ℃) au-dessus de la température ambiante. La chaleur de fond est l'un des moyens les plus importants et les plus efficaces pour améliorer la germination et l'enracinement. Il peut être démarré directement après le semis jusqu'à ce que la plante pousse des feuilles et atteigne une hauteur de 2-3 cm. Conception unique : combinez tapis chauffant et thermostat, inutile de perdre du temps à choisir un coussin chauffant séparé et un contrôleur de thermostat numérique. Lorsque vous allumez le coussin chauffant, appuyez sur la touche de réglage de la température pour régler la température et le niveau de température correspondant s'affichera à l'écran. Le tapis chauffant pour serre imperméable et durable a passé la certification, son matériau a atteint le niveau de protection IP-67 contre l'eau, il peut résister aux environnements de serre les plus difficiles. Taille : 25,4 cm x 50,8 cm (20 x 10 pouces) ; Puissance : 30 watts ; Entrée : CA 220-240V 50/60hz. Le tapis chauffant pour semis est largement utilisé : il peut être utilisé dans les serres, les pépinières et les jardins d'intérieur. Il peut également être utilisé comme chauffage d'aquarium, incubateur de reptiles et peut également être utilisé pour brasser de la bière, du thé, du yaourt ou du kombucha fermenté.
    32,99 €

Ce tapis chauffant est ajustable et ne consomme que très peu d’électricité. Idéal pour les mini serres, favorise la germination. Ce tapis peut aussi bien être utilisé pour la germination dans l’eau ou le terreau.

Placez votre mini serre sur le tapis ou sous les gobelets remplis d’eau. Dans le cas d’une germination dans l’eau, recouvrez les gobelets d’une petite coupelle de façon à garder l’eau tiède et ne pas avoir d’effet de perdition de chaleur.

Une erreur importante à éviter est de mal découper les boutures. Il faut garder au minimum 2 yeux pour un résultat optimal. Le geste optimal est de laisser 4 ou 5 yeux et de couper juste sous un oeil. Ne laisser que quelques feuilles sur la tige ce qui concentrera plus d’énergie à la bouture. Les plus importantes à supprimer sont les 2 feuilles du bas.


Nous vous vu que bouturer la patate douce n’est pas si évident mais avec nos précieux conseils, vous y arriverez sans difficulté. La mise en oeuvre correcte vous garantira des résultats quasi systématique.

Le taux de réussite avoisine les 95 %, ce qui est très raisonnable.

Articles qui peuvent vous interesser :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici